Chamarel

Dans cette zone sauvegardée, l’île Maurice offre l’un de ses visages les plus surprenants: terres rouges, forêts luxuriants, cascades, montagnes encaissés et panoramas grandioses sur les côtes sud et ouest.
La nature est restée à l’état sauvage.

Le circuit classique prévoit la visite des terres des Sept Couleurs et de la rhumerie de Chamarel, la traversée de la plaine de Champagne et l’arrivée au lac sacré hidou de Grand Bassin (voir la liste complète des autres visites incontournables à faire lors de votre séjour) .

L’accès à Chamarel se fait par Grande Case Noyale (entre Grande Rivière Noire et le Morne Brahant), une route grimpe dans les terres sur 4km.

Dés Chamarel, la route de terre rouge confirme que l’on prend la bonne direction.  A 3km, vous pourrez voir la vertigineuse cascade de Chamarel. Alimentée par la rivière Saint Denis, celle-ci se déverse dans un cratère verdoyant à une hauteur de plus de 105m.

Infos de notre guide : Il est impossible d’accéder au pied des chutes.

Juste à côté, vous découvrirez l’étonnant  site des terres des Sept Couleurs .
Cette grande clairière, dénué de végétation, possède un sol qui passe du rouge métallique à l’ocre et au violet et prend de surprenants reflets bleus.

Le phénomène est dû à l’érosion de cette terre volcanique, chargée d’oxydes minéraux.

La suite de la visite est généralement le parc national des gorges de la rivière Noire.

De chamarel, la route grimpe assez abruptement, réservant des panoramas spectaculaires sur le Morne Brahant, la tourelle de Tamarin et l’île aux Bénitiers. Elle traverse alors une vaste forêt où domine le ravenala (ou “arbre du voyageur”) et débouche ensuite sur l’immense plateau de la Plaine Champagne (750m d’altitude).

A cet instant, vous serez au coeur du parce national. Créé en 1997 afin de préserver les derniers vestiges de la forêt primaire mauricienne, cette zone protégée de 6574 hectares, qui abrite plus de 150 variétés de plantes et 9 espèces d’oiseaux endémiques à l’île Maurice. Parmis ces merveilles végétales, citons le bois de natte, la tamabalcoque, le colophane…

Conseils de notre guide : Difficile d’admirer toute la richesse du parc, même si quelques sentiers de randonnée ont été tracés récemment, il se visite sur en voiture.

Cependant, nous vous conseillons avant de visiter le parc national des gorges de la Rivière Noire, de faire une halte à la Rhumerie de Chamarel.

Impossible de manquer la cheminée au panache blanc et les toits rouges de cette rhumerie à l’architecture élégante.
Ouverte fin 2008, la visite permet de prendre connaissance du parcours de la canne, depuis le broyage jusqu’à sa distillation. Une dégustation de rigueur est proposée en fin de parcours. Une manière de se plonger dans l’univers des mauriciens!

Conseils de notre guide : Pour les personnes déjeunant au restaurant de la Rhumerie, la visite et la dégustation sont offertes.
Adresse: Route royale Chamarel (à la sortie du village, en allant vers la Plaine Champagne).
Ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 16h30.

Après toutes ces découvertes, Grand Bassin apparaît comme le clou du spectacle.

En y accédant, vous croiserez la statue colossale de Shiva (33m de hauteur, offerte par l’Inde), qui montre le dieu avec son trident et son cobra.

Plus bas, vous découvrirez ce lac naturel ,qui occupe le cratère d’un volcan éteint, sacré pour les Mauriciens de confession hindoue. La légende dit que le dieu Shiva, qui survolait l’île, aurait versé une goutte d’eau du Gange, mère sacrée de l’Inde, à cet endroit, ce qui aurait donnée naissance à ce lac. Plusieurs temples ,colorés et richement décorés, bordent le lac qui est devenu un lieu de pèlerinage.

Chaque année, pendant 3 nuits et 4 jours, en février ou en mars, se déroule un impressionnant pèlerinage à l’occasion de la fête de Shiva. Venus de toute l’île, des pèlerins, vêtus de blanc, multiplient les offrandes au bord du lac. L’eau sacrée engloutit noix de coco, fruits … transformant la lac en un petit Gange. A la nuit tombée, des groupes de fidèles, portés par la foi, entament des chants et des danses.

Conseils de notre guide : Lors de votre visite dans les temples, pensez à avoir une tenue vestimentaire soignée et pensez à vous déchaussez en entrant.

 

Les adresses utiles à Chamarel :

  • Le Chamarel. C’est pour la vue que l’on se rend au restaurant Chamarel: de la terrasse en balcon, à 400m de hauteur, on domine toute la côte ouest, de la tourelle de Tamarin jusqu’au Morne Brabant. A une cuisine mauricienne et occidentale, préférez boire un verre en terrasse et profitez de ce lieu. Adresse: Au sommet de la route qui part de Case Noyale). Ouvert tout les midis.
  • Le palais de Barbizon. Une vraie table de famille créole. La salle ouverte sur la route est loin du cadre du Chamarel mais l’accueil et la cuisine authentique méritent le déplacement. Chaque plat est accompagné de papaye verte, manioc, brède songe, banane verte… Adresse: Route Sainte- Anne. Ouvert tout les midis et le soir sous réservation.
  • Varangue sur Morne : De ce chalet perché dans la montagne, on découvre un panorama splendide sur le Morne Brahant et la vallée de Saint-Denis, couverte d’arbres tropicaux jusqu’à la mer. La spécialité est le sanglier braisé au vin rouge et le plateau créole, servi dans une assiette en bois indigène avec une feuille de ravenala. Adresse: 110, Route Plaine Champagne. Ouvert tout les midis.
  • Lakaz Chamarel. Un eco lodge (mix entre un hotel et une maison d’hôte de luxe) pour les amoureux de la nature. Réputé pour les nuits de noce.

Autres lieux à visiter sur l’ile maurice :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

91 − 82 =